Politiques publiques : de la conception à l’évaluation

Les politiques publiques constituent le principe même d’intervention des gouvernements et un vecteur essentiel de modernisation de l’État. Dans un contexte de rationalisation de l’action publique et de réforme de l'État, le processus selon lequel les ressources d’un État sont allouées à la réalisation d’objectifs politiques constitue un enjeu dès la phase de conception des politiques publiques. En effet, les transformations profondes qui traversent les sociétés, bouleversent les métiers et les modes d’action publique conduisent à bâtir un nouveau modèle de conduite des politiques publiques de plus en plus interconnectées et interdépendantes qui doivent répondre aux aspirations de proximité et de renouvellement démocratique. Il est ainsi devenu indispensable d’adopter une culture de l’innovation et de l’évaluation en s’engageant dans une démarche fondée sur des preuves et d’être en capacité de mesurer les effets d’une politique publique afin d’éclairer la décision des décideurs publics.

 

Objectifs

  • Investir les nouvelles trajectoires de la fabrique des politiques publiques dans un contexte de mutation plurielle
  • Concevoir l’évaluation comme un levier de légitimation de l’action publique
  • Appréhender les différentes logiques de mise en œuvre d’une politique publique dès sa conception

 

Contenus prévisionnels

  • Les nouvelles approches de la conception des politiques publiques (participatives, comportementales, prospectives)
  • Les différentes méthodes d’évaluation des politiques publiques (pluralistes, réalistes, d’impact, sensibilisation à la notion de contrefactuel…)
  • Les pratiques managériales, levier de la dynamique de transformation de l’action publique
  • La fabrique du sens public, questionnement sur la légitimité politique et le lien politique-administratif
  • L’importance prise par la jurisprudence et les standards soft dans la définition de normes guidant les actions publiques pragmatiques
  • L’émergence des territoires à géométrie variable en fonction des sujets, des enjeux et des acteurs mobilisables (réseaux, territoires pertinents de l’action publique….)

 

Public

Hauts fonctionnaires de l’État et des collectivités territoriales, fonctionnaires parlementaires et élus locaux, conseillers techniques

 

Informations pratiques

  • Dates : du 20 au 24 septembre 2021
  • Langue d’enseignement : français
  • Lieu : ENA, 2 avenue de l’Observatoire, 75006 Paris
  • Frais d’inscription : 1 400 euros pour les candidats non boursiers du gouvernement français (ces frais d’inscription devront avoir été réglés par virement bancaire avant le démarrage de la formation).

INSCRITPION EN LIGNE