L’expertise scientifique au défi de la crise sanitaire

Les papiers de recherche de l'ENA : publication récente de Louis Nouaille-Degorce

Résumé de l'article

La crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a marqué un retour au premier plan de la figure de l’expert scientifique. L’expertise a joué, dans un contexte de forte incertitude et face à la contraint de l’urgence, un rôle d’éclairage de la décision publique, mais également de légitimation pour les décideurs. Les modalités de son association au processus décisionnel ont toutefois marqué de fortes variations d’un pays à l’autre, tant dans la décision de créer – ou non – une instance d’expertise ad hoc que dans la définition du périmètre de l’expertise.  Le poids donné aux experts a en retour alimenté des phénomènes de  défiance, voire de rejet vis-à-vis d’une science perçue par les citoyens comme instrumentalisée. Cette contestation peut toutefois être tempérée dès lors que le pouvoir politique rend visible le mandat donné aux experts en le mettant au cœur du débat démocratique ; assure la transparence de l’expertise, indispensable au processus de reddition de comptes ; permet aux expertises profanes de s’exprimer dans le cadre des instances de démocratie sanitaire.

Consultez cet article (277,7 kB, PDF)

Découvrez la collection Les Papiers de recherche de l'ENA

Source photo : freepik

Searcha news

Date range