Rechercherune actualité

Intervalle de dates

Le rôle du management dans l'amélioration de la qualité de vie au travail et la prévention des risques psychosociaux

22/02/2018
Durée : 2 jours - 22 et 23 février 2018- COMPLET

Si l’obligation légale de résultat faite aux employeurs en matière de protection de la santé physique et mentale des agents renforce l’impératif de compréhension des risques psychosociaux et de leur prévention, celle-ci ne peut se faire sans une réflexion sur les conditions de réalisation du travail. Cette réflexion, prenant en compte exigences économiques, environnementales, technologiques ainsi que le développement personnel des salariés, fonde la démarche de qualité de vie au travail.

Objectifs

  • Appréhender le cadre légal des risques psychosociaux et la responsabilité du manager devant le juge
  • Connaître les étapes de mise en œuvre d’une démarche globale de qualité de vie au travail articulée à la prévention des risques psychosociaux
  • Identifier les premiers signes d’alerte et savoir mettre en place des indicateurs pour anticiper les situations à risque

Intervante

Isabelle Lacour, dirigeante du Cabinet Isabel Mirandol Management, est consultante en communication de crise et médiation (Titre RNCP), ainsi que coach certifiée. Spécialiste en prévention des risques sociaux, gestion de conflits et communication, elle accompagne des acteurs du secteur public comme du secteur privé à travers une pédagogie basée sur l’alternance de séquences d’apports théoriques et thématiques et de séquences pratiques à travers des autodiagnostics, jeux de rôles, études de cas…). Références : Ministère de la Défense, Direction Générale Aviation Civile, CNRS, Mairie de Paris, Réseau ferré de France / SNCF Réseau, Le Crédit Lyonnais, Adrexo, Neuhauser, Novartis, etc.

Contenu

22 février 2018

1/ Connaître les fondamentaux des RPS

- Appréhender les enjeux

- Se repérer dans le cadre légal des RPS, connaître l’obligation de l‘employeur, les sanctions applicables

- Définir les concepts de stress -  harcèlement moral et psychologique  – violences

- Connaître les approches théoriques du stress, du burn-out

Films, tests et autodiagnostic pour s’approprier les paramètres et signaux

2/ Identifier des situations de mal –être et savoir réagir

Identifier les signaux de malaise chez un collaborateur ou plus globalement dans sa structure

- Repérer les modifications de comportements du collaborateur

- Suivre et/ou mettre en place des indicateurs d’alerte pour anticiper les situations à risque

Connaître les modes de fonctionnement typiques face à la pression - Etude de cas

3/ Assurer ses rôles de prévention et d'alerte

Aider un collaborateur en situation de mal-être - Etude de cas

- Identifier les acteurs, les relais existants d’écoute dans l’entreprise, créer des relais d’alerte

- Adopter les comportements adaptés en situation d’urgence

Connaître les démarches de préventions primaires, secondaires et tertiaires - Quizz

4/ Adopter des comportements de régulation du stress

Savoir se protéger en agissant sur soi

- Comprendre le mécanisme des pensées automatiques, mettre en place des processus de régulation

- Prendre conscience de ses facteurs de protection - Questionnaire

5/ Détecter que la notion de changement peut devenir une source  potentielle de stress

- Cerner les différences de perceptions du changement en fonction de sa position

- Appréhender les freins et réticences ; transformer la perception négative du changement

6/ Appréhender les familles de facteurs de risques rapport du collège d’expertise de Gollac

23 février 2018

1/ Appréhender les enjeux de la QVT

2/ Créer des liens entre management, risques psychosociaux et qualité de vie au travail

- Identifier pour son équipe, son département les situations sensibles à partir de l’analyse des  facteurs de risques  psychosociaux et établir une matrice d’impacts 

- Examiner les domaines sources de leviers de qualité de vie au travail et prendre en compte

  • Les spécificités de son entité, service, en matière de stratégie, politique
  • La dimension « Organisation et contenu du travail »
  • La dimension « Environnement de travail » Les conditions et santé au travail 
  • La dimension « Réalisation et développement personnel et professionnel »
  • La dimension « Relations sociales et de travail »

3/Agir sur la qualité de vie du travail au travers de son mode de management

- Faire le point sur ce qui fonctionne bien dans son service et à l’extérieur de son service

- Agir sur son comportement : émettre des critiques de façon constructive, soutenir, valoriser, motiver ;  développer un climat de confiance, instaurer des relations de travail coopératives

- Susciter et piloter des actions collectives : rendre acteur

- Susciter l’élaboration d’une charte la qualité de vie au travail

- Développer l’identité du service au travers des valeurs et d’actions, renforcer un sentiment d’appartenance

4/ Identifier les étapes pour mettre en œuvre une démarche de qualité de vie au travail

- L’élaboration de la démarche  en déterminant les rôles des niveaux central, transversal et local

- L’importance de la délimitation du périmètre de la QVT aux spécificités de la structure

- L’établissement d’un diagnostic préalable en prenant en compte le contexte et les enquêtes préexistantes

- Le choix des priorités

- L’expérimentation  et son suivi au travers d’indicateurs  extension de l’expérimentation

5/ Connaître les moyens contribuant à une démarche de qualité de vie au travail 

- La constitution de groupe de pilotage avec divers acteurs

- L’expression directe des salariés sur le travail via la mise en place d’espaces de discussions sur le travail 

- L’organisation les modalités de mise en place, le contenu, l’organisation des espaces,

- La détermination de modes d’animation, de restitution et de validations des retours  et plans d’actions

6/ Partager la vision sur la qualité de vie au travail

Envisager les bases d'un projet individuel de qualité de vie au travail et identifier des champs d'action

Public

Cadres du secteur public et managers.

Pratique

Dates : 22 et 23 février 2018
Durée : 2 jours
Coût : 950 €
Lieu : Paris
Contact : Jean-Christophe Leforestier - jean-christophe.leforestierlaACTIANTISPAM@ena.fr - 01 44 41 85 51

S'inscrire en ligne