Rechercherune actualité

Intervalle de dates

Cycle "Les rencontres de la gouvernance territoriale"

20/03/2018
Cinq dates en 2018 : 20 mars 2018 - 22 mai 2018 - 3 juillet 2018 - 25 septembre 2018 - 27 novembre 2018

L’Ena propose, en 2018, un cycle de cinq conférences sur les territoires de l’État. L’accent sera mis sur la déconcentration et son articulation avec la décentralisation dans le cadre de l’organisation des régions mise en œuvre depuis 2016.
Quelle place occupe l’État dans le processus de recomposition territoriale en cours ?

Les conférences seront organisées sous la forme de tables rondes articulées sur l’intervention croisée de "grands témoins" de l’administration impliqués dans les processus de réforme, et dont les "vécus expérientiels" seront confrontés à des analyses de chercheurs émérites dans le domaine de la gouvernance territoriale et des politiques publiques.

Le contexte

Consécutivement aux trois grandes lois de réforme territoriale de 2014 et 2015, la charte de la déconcentration du 7 mai 2015 a posé le principe d’une action coordonnée de l’ensemble des services déconcentrés et des services territoriaux des établissements publics de l’État sous l’égide du préfet de région et du préfet de département. Le processus de réforme engagé a été l’occasion d’initier un processus de modernisation en profondeur du fonctionnement des services de l’État.

Avec la fusion des régions s’est également amorcée une réorganisation de l’administration territoriale de l’État touchant les directions régionales mais aussi les directions départementales interministérielles
(DDI), dont la mise en oeuvre et les conséquences sur les agents ne sont pas encore à ce jour complètement intégrées. La nouvelle organisation des services régionaux de l’État en plusieurs sites distants exige par ailleurs que tous les moyens numériques soient mobilisés et les processus de travail adaptés pour un fonctionnement rénové des administrations.

Il s’agit dans le même temps de répondre aux demandes nouvelles de proximité des usagers en matière de services publics et d’améliorer les conditions de vie des agents. La réforme territoriale est-elle l’occasion de muter vers une administration 3.0 ? Quelle lisibilité pour les agents et les usagers? Quels sont aujourd’hui les modes de gouvernance les plus adaptés ? Quelles stratégies de déconcentration des services de l’État?
Va-t-on avec l’affirmation d’un nouveau leadership territorial de l’État avec le nouveau rôle d’entrepreneurs dévolus aux Préfets ?