Vous voulez passer un concours européen ?

Identifiez les concours ou procédures auxquels vous êtes éligible et renseignez-vous sur les modalités d’inscription

Si vous voulez simplement acquérir une expérience préalable du travail au sein des institutions européennes, vous pouvez le faire à travers des stages, des postes d’agents contractuels, des postes d’agents temporaires ou des postes d’experts nationaux détachés (END) qui font l’objet de procédures de recrutement spécifiques (Bluebook, procédures CAST, etc.). Si vous souhaitez devenir fonctionnaire européen, en revanche, il vous faudra nécessairement réussir un concours de l’Union européenne. Ces concours sont organisés selon un calendrier défini par l'Office européen de sélection du personnel (EPSO).

Depuis 2010, les institutions de l’Union européenne ont adopté une politique de recrutement centralisée, planifiée et pluriannuelle. Mise en œuvre par EPSO, cette politique se traduit par l’organisation régulière de deux types de concours :

  • des concours généralistes, c’est-à-dire des concours organisés annuellement pour recruter des agents polyvalents capables, en raison de leurs compétences transversales, de travailler dans des services et des institutions différents. C’est la raison pour laquelle les conditions d’éligibilité pour ces concours sont assez larges (pas de diplômes spécifiques requis hormis un certain niveau d’études : niveau bac pour les assistants, niveau licence pour les administrateurs). La sélection s’effectue sur épreuves, avec l’ambition d’évaluer les performances des candidats à l’aune d’une grille de compétences générales définies par EPSO.
  • Les concours spécialisés, c’est-à-dire des concours organisés ponctuellement, en fonction des besoins, pour recruter des agents spécialisés dans des domaines très spécifiques à des grades variés : ingénierie des bâtiments, sécurité alimentaire, lutte contre la fraude, économie financière, sécurité des TIC, recherche scientifique, etc. Comme les profils recherchés sont plus pointus, les conditions d’éligibilité sont plus draconiennes (diplômes et/ou expérience professionnelle dans un domaine particulier). La sélection s’effectue non seulement sur épreuves mais aussi sur titres (diplômes, certificats, qualifications, expérience), et les compétences évaluées incluent non seulement les compétences générales mais aussi des compétences spécifiques dans un domaine donné.

Pour savoir si vous pouvez faire acte de candidature à un concours, pour consulter les avis de concours publiés ou à venir, pour mieux comprendre les procédures de recrutement et le type de carrières européennes possibles, nous vous conseillons d’aller sur le site d'EPSO : www.eu-careers.eu. Ce site constitue en effet la référence ultime pour toute personne qui souhaite passer un concours européen. Vous y trouverez notamment des informations sur :

Vos perspectives une fois devenu fonctionnaire européen

Les fonctionnaires européens sont des agents permanents recrutés exclusivement par voie de concours qui travaillent au sein des institutions, organismes et agences de l’Union européenne à des postes très variés sur des missions d’intérêt général et de service public. Ils peuvent tout aussi bien travailler au sein d’un service d’audit qu’auprès d’une Direction générale à la Commission européenne par exemple.

Possédant une formation, des expériences et des trajectoires professionnelles très différentes, ils peuvent se voir confier des tâches particulièrement diverses : ainsi, les administrateurs de l’UE peuvent aussi bien élaborer les politiques de l’Union européenne (UE), que procéder à la mise en œuvre de la législation européenne ou bien encore exercer des activités d’analyse et de conseil à l’échelle de plus de 450 millions de citoyens des différents pays membres de l’UE. De surcroît, ces « professionnels de l’Europe » ont pour mission de faire vivre et évoluer les institutions européennes.

Si vous souhaitez travailler au sein d’un environnement de travail interculturel et multilingue (pour la plupart des concours européens, il vous faudra maîtriser au minimum deux langues officielles de l’UE) ; si vous ne craignez pas la mobilité professionnelle (celle des fonctionnaires européens est encouragée tous les 3 à 4 ans au sein des institutions et à l’étranger) ; si vous voulez exercer des métiers très différents dans des domaines en constante évolution (commerce international, recherche, culture, politique étrangère, agriculture et pêche, technologies numériques, environnement, etc.), c’est que vous êtes prêt à devenir fonctionnaire européen !

Les institutions, agences et organes de l’UE ont, de surcroît, un système complet de formation continue qui assure le développement régulier des compétences de leurs agents, notamment en matière d’apprentissage des langues.

Enfin, les rémunérations et avantages sociaux des fonctionnaires européens constituent indéniablement un élément attractif d’une carrière européenne.

Vous voulez en savoir plus ? Nous proposons un parcours Découverte des concours européens aux candidats « débutants » qui souhaitent mieux comprendre cet environnement particulier et se préparer au mieux avec une information complète et nos conseils d’expert.

N’hésitez pas aussi à nous contacter pour trouver la formation la plus adaptée à vos besoins et à votre profil.