Le Gouvernement lance le recrutement pour la direction de l’Institut national du service public

Appel à candidature

Consulter le communiqué de presse du Ministère de la Transformation et de la fonction publiques

Le futur Institut national du service public (INSP), qui sera créé au 1er janvier 2022, constitue un élément central de la réussite de la transformation de l’État et de son encadrement supérieur voulue par le Président de la République. En réformant en profondeur le recrutement et la formation tout au long de la vie des cadres supérieurs de l’État, l’INSP doit permettre de diffuser au sein de l’État une approche renouvelée de l’action publique, en :

  • renouvelant les modalités d’enseignement ;
  • opérant un rapprochement avec le monde académique ;
  • renforçant la dimension européenne et internationale.

L’ordonnance n° 2021-702 du 2 juin 2021 portant réforme de l'encadrement supérieur de la fonction publique de l’État confie à l’INSP, qui sera placé sous la tutelle du Premier ministre et du ministre chargé de la fonction publique, cinq missions :

  • assurer le recrutement et la formation initiale des futurs administrateurs de l’État et, le cas échéant, d’autres corps comparables ; cette formation initiale reposera notamment sur un tronc commun offert aux élèves des écoles préparant aux fonctions d’encadrement supérieur des trois fonctions publiques ;
  • coordonner l’élaboration et assurer le suivi des programmes de formation continue des cadres de l’État, afin de leur offrir des formations et des programmes d’excellence destinés à accompagner leur parcours professionnel, en particulier un programme de formation aux fonctions de direction pour ceux qui ont vocation à accéder aux emplois de dirigeants de l’État ;
  • développer la transversalité au sein de l’encadrement supérieur de l’État mais aussi entre les fonctions publiques, tant au stade de la formation initiale que dans l’offre de formation continue ;
  • renforcer les liens entre les politiques publiques et la recherche et le monde académique, au niveau national comme international ;
  • garantir le rayonnement européen et international du modèle français d’administration ainsi que l’ouverture des hauts fonctionnaires français aux enjeux européens et internationaux.

Le poste de directeur/directrice est à pourvoir à la création de l’établissement à partir du 1er janvier 2022. Le candidat retenu sera désigné préfigurateur/préfiguratrice à compter du 1er décembre 2021.

Consulter le profil recherché et le détail de l’appel à candidature sur le site du Ministère de la Transformation et de la fonction publiques

Rechercherune actualité

Intervalle de dates