Afrique du Nord, Moyen Orient

Les relations entre l'ENA , l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient

Une coopération d'abord fondée sur des relations avec les écoles d'administration

L’ENA entretient en Afrique du Nord et au Moyen-Orient des liens historiques, à travers les écoles nationales d’administration existant dans plusieurs pays. Ainsi en Afrique du Nord, les relations de coopération se sont déroulées prioritairement avec les ENA du Maroc, d' Algérie et de Tunisie, et plus récemment avec l' Institut supérieur d'administration du Maroc, crée en 2002. Avec ces écoles, l'ENA vient en appui soit à la formation initiale des fonctionnaires, soit à leur formation continue.

Dans le cadre d'un accord entre les gouvernements français et syrien, l'ENA a été amenée à partir de 2001 à appuyer l'effort de la Syrie pour créer un  Institut national d'administration, projet qui s’est développé avec succès et se prolonge aujourd'hui par un appui pédagogique annuel, notamment sous la forme de missions de formation, auprès de cette institution.

Dans le domaine plus spécifique de la formation des diplomates, des instituts diplomatiques et académies comme ceux de Tunis, du Caire ou d’Alger ont fait appel à l’expérience de l’ENA et à son réseau d’intervenants pour compléter la formation de leurs diplomates.

Développement de cycles de formation spécifiques

La demande récente de l'Institut national d'administration égyptien de participer à l'actualisation des connaissances de ces cadres, par des cycles de formation ad-hoc organisés au Caire, en français et bientôt en arabe, marque un nouveau développement dans les relations de coopération avec le Moyen-Orient. Une expérience semblable est menée au Liban avec l' institut des Finances.

Enfin, ce sont aussi des administrations ou des juridictions qui font appel à l’ENA pour des actions de formation ponctuelles, ou régulières, stages, visites d’étude, séminaires. Ainsi, par exemple, la Cour des comptes algérienne ou l'Institut des finances libanais ont accueilli des experts français ou bénéficié de stages pratiques leur permettant un contact direct avec les réalités administratives françaises.

Au-delà de l’actualisation des connaissances, ces formations sont aussi l’occasion pour les hauts fonctionnaires qui y participent, d’échanges et de comparaisons avec des homologues français.

Réseaux et consortiums

L'association de l’ENA à d’autres partenaires français ou européens dans le cadre de consortium dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient permet de créer des synergies sur des projets bénéficiant de financements et de durées plus importants, ainsi la participation de l'ENA à un consortium d'universités pour la coopération avec l' Université de Bir Zeit dans les Territoires palestiniens.

L'ENA participe ainsi à un consortium d'universités pour la coopération avec l'Université de Bir Zeit dans les Territoires palestiniens.

La participation de l'ENA à des réseaux euro-méditerranéens, tel que Gift Mena, pour la région Afrique du Nord et Moyen Orient ou ARADO ( Arab administrav development organization), organisation affiliée à la Ligue arabe  est également un vecteur important de la coopération avec ces pays.

Enfin dans le cadre des financements multilatéraux, l'ENA est ou a été chef de file ou partenaires de plusieurs projets notamment en Algérie, au Maroc et en Tunisie (voir activité multilatérale).

Quelques exemples