Rechercherune ressource

Intervalle de dates

Avril 2016

La France est asphyxiée par un système de pouvoir unique et monolithique

©Le Figaro – 4/04/2016

Emmené par le député des Hauts-de-Seine et le sénateur du Val-de-Marne, un collectif de parlementaires propose des pistes pour réformer l'ENA. La première question porte sur l'évolution de la formation, dispensée à l'ENA. L'actualisation des contenus, la diversité des intervenants et les critères d'évaluation devraient être revus à l'aune des exigences de l'exercice des plus hautes fonctions publiques. La seconde question pose le sujet de l'isolement culturel des énarques par rapport aux mutations du monde. La troisième question est celle du champ d'action de l'ENA : si on peut se féliciter de l'utilité d'une formation de haut niveau au service de l'administration, il est difficile de lui reconnaître ce privilège de préempter l'ensemble des espaces de pouvoir.

Start-up et hackathon pour inverser la courbe du chômage

©L’usine nouvelle– 11/04/2016

Un hackathon s’est tenu les 8 et 9 avril dans les locaux de l’école 42, afin de développer les applications qui rendront plus simple l’utilisation du compte personnel d’activité (CPA). Une approche nouvelle pour l’Etat, qui ouvre ses données aux startups afin d'aider les demandeurs d'emploi à retrouver un travail. Ont participé les étudiants de l’école 42, mais aussi des élèves de l’Ena et de l’Essec, ainsi que quelques sociologues, syndicalistes et spécialistes RH.

Convention ENA-CNFPT renouvelée

©Entreprise & Carrières – 12/04/2016

Ce partenariat 2016-2019 privilégie trois types d’actions pour le renforcement de la formation commune : intégration des stages à la formation commune, enrichissement des sessions communes à Strasbourg, et utilisation d’outils numériques d’e-formation.

Les futurs hauts fonctionnaires priés d’innover

©Le Monde– 14/04/2016

L’Ecole nationale d’administration propose pour la première fois aux étudiants une session innovation. Objectif : repenser et renouveler les méthodes pour améliorer l’action publique.

Institut français d'Egypte

Youtube – 24/04/2016

Directeur des relations internationales à l'Ecole
nationale d'administration (ENA), Pierre Thénard présente les projets de
coopération de l'école avec les institutions étatiques égyptiennes, notamment
dans le domaine de la formation professionnelle des fonctionnaires, en
collaboration avec l'ambassade de France en Egypte.

Inès Kharrat Driss, la Tunisienne qui vient de décrocher le diplôme de l’ENA France 2016

24info.tn – 26/04/2016

Elle fait partie de ces 24 élèves étrangers de 20 nationalités issus des 5 continents qui viennent d’obtenir le diplôme du cycle international long (2014 – 2016) de l’ENA France, Promotion George Orwell. Inès Kharrat Driss, jusque-là au cabinet du ministre de la Gouvernance à la Présidence du gouvernement a suivi la même scolarité que les élèves français durant 16 mois, alternant stages et formations. En parallèle, elle a intégré le CELSA et obtenu un mastère en Communication publique. Pendant 6 mois elle était affectée au cabinet du préfet de la région Île-de-France, Préfet de Paris lors des événements les plus marquants de la France (la COP 21, la crise des migrants et les attentats de novembre au stade de France où elle était supposée accompagner le préfet pour assister au match).

Annick Girardin enterre la réforme des grands corps

©Acteurs publics – 26/04/2016

l’accès des énarques aux grands corps de l’État est
reportée, a annoncé la ministre de la Fonction publique Annick Girardin le 26
avril. Les résistances sourdes étaient fortes. Le groupe de travail a rendu au
gouvernement ses préconisations en décembre, parmi lesquelles la fusion au sein
d’un seul corps d’inspection générale interministérielle des corps de l’IGF,
IGA et IGAS, les fusions de corps
juridictionnels et le conditionnement de l’accès des hauts fonctionnaires des
grands corps aux postes les plus élevés à une mobilité à dimension managériale.

Carrières dans la haute fonction publique : Annick Girardin "totalement favorable à la rémunération au mérite"

©AEF – 27/04/2016

La mission d'évaluation et de contrôle de la commission des Finances de l’Assemblée nationale a achevé ses auditions sur la formation continue et la gestion des carrières dans la haute fonction publique, mardi 26 avril 2016, avec celle de la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin. Interrogée par les rapporteurs Jean Launay (SRC, Vienne) et Michel Zumkeller (UDI, Territoire de Belfort) sur le manque d’interministérialité, la ministre a convenu qu’il faut progresser en la matière en favorisant les mobilités entre ministères, mais aussi entre versants de la fonction publique, grâce notamment à la création d’une DRH de l’État. Évoquant des freins financiers, en particulier pour la partie indemnitaire de la rémunération des hauts fonctionnaires, la ministre s’est déclarée "totalement favorable à la rémunération au mérite".