Rechercherune ressource

Intervalle de dates

Administration et numérique

Généralités

eForum

eForum est une association à but non lucratif, créée en Belgique, et ayant pour ambition de regrouper les acteurs publics et privés de l'administration électronique en Europe. Il s'agit d'identifier les besoins en termes de gouvernement en ligne et d'imaginer des solutions efficientes, en rapprochant acteurs publics et privés. Au fil des années, des pôles de spécialisation ont émergé, sur les thèmes de la gestion de l'identité, ainsi que sur les relations entre la Chine et l'Union européenne dans le domaine des villes intelligentes. Actualités, présentation de projets, agenda.

Date de dernière vérification :

ePractice

Ce portail créé à l'initiative de la Commission européenne a pour objectif de regrouper les acteurs de l'administration électronique, de l'inclusion numérique (ou e-inclusion) et de l'e-santé. Il leur permet d'échanger sur leurs expériences respectives, de s'informer de l'actualité et des divers événements en ces domaines. Le portail offre également accès à un certain nombre d'études et de publications téléchargeables gratuitement. Voir notamment les dossiers pays sur le gouvernement en ligne.

Date de dernière vérification :

Global centre for ICT in Parliament

Le "Global Centre for Information and Communication Technologies in Parliament"a été créé en 2005 par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, en collaboration avec l'Inter-Parliamentary Union. Il se veut une plaque tournante dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication en démocratie, en ce qu'il favorise l'information, la recherche et l'assistance technique au sein des assemblées parlementaires. L'objectif est de capitaliser l'expertise et de promouvoir les bonnes pratiques afin que les parlements puissent utiliser les NTIC à des fins de transparence et d'efficacité, dans un contexte de bonne gouvernance. L'usage des NTIC par les assemblées parlementaires doit également permettre une meilleure information et une meilleure participation des citoyens, et par là même faciliter l'exercice de la démocratie. Le Global centre for ICT in Parliament met notamment ses travaux en ligne.

Date de dernière vérification :

UN E-Government Development Database

Créée et gérée par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (division Administration publique et gestion du développement), cette base de données permet la recherche et l'accès aux informations rassemblées pour la publication de l'E-government survey. Cette dernière évalue le potentiel et l'utilisation effective des possibilités offertes par les technologies de l'information et de la communication dans le but d'améliorer l'efficience, la transparence et l'accessibilité des services publics, ainsi que d'oeuvrer pour la participation citoyenne.

Date de dernière vérification :

UN Open government data and services

La Division de l’administration publique et de la gestion du développement (DPADM) mène des recherches sur les données publiques en libre accès depuis 2010. L'ouverture des données publiques se place dans le cadre du gouvernement en ligne (e-government) et permet de renforcer la gouvernance participative, ainsi que la transparence et la responsabilité du gouvernement ; autant de données capitales pour les pays en développement. Le travail de la DPADM sur les Données publiques en libre accès se divise en quatre piliers : politiques et cadre règlementaire, cadre organisationnel, réseaux et modalités, et études de cas. Accès aux projets et aux lignes directrices sur les données ouvertes du gouvernement pour l'engagement des citoyens.

Date de dernière vérification :

NTIC et e-administration en Europe

ISA - Interoperability Solutions for European Public Administrations

Le programme ISA² prend la suite du programme ISA qui s'est déroulé entre 2010 et 2015, et dont l'ambition était de permettre aux administrations européennes de mettre en oeuvre une collaboration administrative interétatique performante grâce aux nouvelles technologies de l'information, ainsi que de créer des services publics en ligne. Le programme ISA² couvre la période 2016-2020 et s'adresse aux administrations européennes intéressées. Il leur propose des solutions pour assurer une interopérabilité maximale des services en ligne destinés aux citoyens et entreprises. Le site offre un accès à toutes les informations afférentes à ce sujet (actualités, présentation des stratégies et outils, publications, vidéos etc.)

Date de dernière vérification :

Portail des données ouvertes de l'Union européenne

Le portail des données ouvertes de l’UE est géré par l’Office des publications de l’Union européenne. Il constitue un point d'accès unique à un éventail croissant de données produites par les institutions et organes de l'UE. Ces données peuvent être utilisées et réutilisées gratuitement à des fins commerciales ou non. Cette initiative veut promouvoir une utilisation innovante de ces données, ainsi que l'exploitation du potentiel économique qu'elles représentent. L'objectif est également de renforcer la transparence et la responsabilité des institutions et organes de l'UE. En plus des données elles-mêmes et d'une interface de recherche avancée (dont accès thématique à des jeux de données), le portail présente les normes utilisées, propose des applications de visualisation et de réutilisation, ainsi que des interfaces de programmation pour les développeurs.

Date de dernière vérification :

Public services - eGovernment - Digital single market

Ce site de la Commission européenne est dédié aux politiques européennes relatives à l'administration électronique. Il détaille notamment le plan d'action 2016-2020, les projets, les mises en oeuvre etc.  Une rubrique est plus spécifiquement consacrée à l'administration ouverte (données ouvertes, participation électronique, cloud etc.). Publications en accès libre.

Date de dernière vérification :

NTIC et e-administration en France

Le portail de la modernisation

Le portail de la modernisation de l'État, qui dépend du Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP), rend compte de ses divers enjeux et missions. Évaluation des politiques publiques, écoute des usagers, simplification des services publics, ouverture des données publiques, systèmes d'information..., sont autant de missions qui impliquent notamment de tirer profit des opportunités offertes par les NTIC. Le déploiement des NTIC est décrit à travers les différents programmes mis en place dans l'ensemble des secteurs de l'administration publique. Le portail, qui se construit autour de l'actualité des missions du SGMAP, fait également le lien vers des documents clefs.

Date de dernière vérification :

Etalab

La mission Etalab fait partie de la Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’Etat (DINSIC) au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique. Elle pilote, sous l’autorité du Premier ministre, la politique d’ouverture et de partage des données publiques ("Open data"). Etalab coordonne l’action des services de l’Etat et de ses établissements publics pour faciliter la réutilisation la plus large possible de leurs informations publiques. Elle a mis en ligne et administre le portail interministériel data.gouv.fr destiné à rassembler et à mettre à disposition librement l’ensemble des informations publiques de l’Etat, de ses établissements publics et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d’une mission de service public. Le blog de la mission Etalab informe le public sur ces thématiques et fait le lien vers les projets dans lesquels elle est impliquée.

Date de dernière vérification :

Service-Public.fr : le site officiel de l'administration française

Le site officiel de l'administration française, créé en octobre 2000, se veut un véritable portail donnant accès à toutes les informations et tous les services en ligne intéressant les administrés, que ce soient les particuliers, les professionnels ou les associations. Il s'agit d’informer l’usager et de l’orienter vers les services qui lui permettent de connaître ses obligations, d’exercer ses droits et d’accomplir ses démarches administratives. Le portail donne également accès à l'Annuaire de l'administration.

Le service personnalisé mon.service-public.fr (ainsi que ses déclinaisons à destination des associations et des professionnels) ferme le 1er juillet 2016 après près de 8 ans d’existence. La création d'un compte personnel pour gérer ses démarches administratives en ligne et échanger avec l’administration s'effectue désormais directement sur le site service-public.fr. Cela permet notamment de gérer : un fil d’activité personnel et interactif, un espace confidentiel et sécurisé de stockage d’informations ainsi qu'un porte-documents.

Date de dernière vérification :

Conseil national du numérique (CNNum)

Le Conseil national du numérique est une commission consultative indépendante. Il a pour mission de formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie. À cette fin, il organise des concertations régulières, au niveau national et territorial, avec les élus, la société civile et le monde économique. Il peut être consulté par le Gouvernement sur tout projet de disposition législative ou réglementaire dans le domaine du numérique. Présentation des missions, accès aux avis, recommandations et concertations, ainsi qu'aux travaux du CNNum.

Date de dernière vérification :

Les documents de référence du S.I. de l'État

Ce site est hébergé sur le portail de la modernisation de l'État. Il fait état de la stratégie adoptée et développée par la Direction Interministérielle des Systèmes d’Information et de Communication (DISIC) pour construire les fondements de l’Etat plateforme, une architecture favorisant la création de services publics numériques d’un nouveau type. Le site explicite également la démarche d'urbanisation du SI de l'État. Il fournit enfin tous les référentiels sur les sujets suivants : interopérabilité, sécurité, accessibilité numérique, charte internet de l'État et socle logiciels libres.

Date de dernière vérification :

Paroles d'élus

Créé en 2004 à l'initiative de France Télécom Orange, le dispositif Paroles d'élus rassemble aujourd'hui dix associations d'élus : l’Association des Maires de France (AMF), l’Assemblée des Communautés de France (AdCF), l'Association des départements de France (ADF), l'Association des Maires Ruraux de France (AMRF), l’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF), l'Association Nationale des Elus de Montagne (ANEM), l'Association des Petites Villes de France (APVF), la Fédération des agences de développement économique (CNER), la Fédération des Entreprises Publiques Locales (FedEPL), et Villes de France. Ce site collaboratif a pour ambition de valoriser les initiatives numériques des collectivités au service des territoires, par le biais de reportages mensuels et de dossiers. Avec un trombinoscope des élus impliqués dans le dispositif.

Date de dernière vérification :

La Fonderie : agence publique numérique d'Ile de France

Agence régionale des technologies et de la société de l'information, la Fonderie est un organisme associé du Conseil régional d'Île-de-France. Il vise à favoriser le développement de l'économie numérique, à encourager l'émergence de l'innovation technologique, et à préfigurer les politiques publiques utiles aux TIC. Le site offre accès à des actualités, des descriptions de projets etc.

Date de dernière vérification :