Rechercherune actualité

Intervalle de dates

Revue française d’administration publique (RFAP)

30/01/2015
Les deux derniers numéros de la RFAP portent respectivement sur l’administration en Chine et sur les élites administratives en Europe.

Administration et action publique en Chine contemporaine

Numéro sous la responsabilité de Richard balme, professeur à Sciences Po Paris

La Chine est en train de changer la politique mondiale. Comprendre les formes que revêt son gouvernement ainsi que la manière dont elle mène ses politiques publiques représente un véritable enjeu, d’autant plus que le pouvoir d’État dans la République populaire présente à l’évidence des singularités très importantes.

Dans ce but, ce numéro thématique analyse l’administration chinoise comme un instrument de l’exercice de l’autorité politique. Les réformes administratives actuellement en cours sont en effet à la fois l’outil du pouvoir pour réaliser ses objectifs politiques, et la résultante des nombreux compromis entre bureaucratie et groupes d’intérêt, entre héritage et anticipation, entre volontarisme et réalisme. Tout cela façonne l’action publique et la politique chinoises.

L’étude du statut de l’administration, de son mode d’organisation et de son rôle par rapport au pouvoir politique, montre que la « question bureaucratique » a été et reste au cœur des relations entre le Parti communiste chinois et l’État, et donc des transformations du régime.

Les contributions rassemblées dans ce volume ont été rédigées par les meilleurs spécialistes français et chinois sur le sujet. Elles analysent les réformes à la fois comme un révélateur des intentions du leadership politique chinois, et des ajustements et arrangements dans leur mise en pratique.

Dans une première partie elles retracent les grandes évolutions des institutions et des structures gouvernementales, tandis que la deuxième partie rassemble des analyses plus sectorielles comme la politique industrielle, l’énergie, la défense ou l’information. L’ensemble dresse le portrait de l’État chinois en action tel qu’il fonctionne aujourd’hui.

En savoir plus

Où en sont les élites administratives en Europe ?

Numéro sous la responsabilité de Luc Rouban

Directeur de recherche CNRS

Les politiques de réforme de l’État menées depuis une trentaine d’années au nom de la nouvelle gestion publique, tout comme la crise financière de 2008 conduisent à s’interroger sur les transformations sociales et professionnelles vécues par les élites administratives en Europe.

L’objectif de ce numéro est de faire le point sur la situation de la haute fonction publique en Allemagne, en Espagne, en France, en Grèce, en Hongrie, en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et au sein même des services de l’Union européenne. Il s’agit de combler une lacune importante des connaissances sur les transformations contemporaines des administrations publiques.

Bien que les trajectoires historiques et institutionnelles des diverses fonctions publiques soient différentes, un certain nombre de convergences apparaissent. L’analyse comparative montre ainsi dans tous les pays étudiés qu’une différenciation s’est produite au sein de la haute fonction publique entre les cadres dirigeants et les cadres chargés de la gestion quotidienne, que la formation juridique cède du terrain face à la formation en économie ou en gestion, que le politique a renforcé son influence sur les carrières comme sur les nominations. En revanche, la condition sociale de la haute fonction publique n’a pas beaucoup évolué, quelle que soit l’ampleur de la crise. Celle-ci n’a pas produit un nouveau modèle technocratique de haut fonctionnaire.

En savoir plus