Rechercherune actualité

Intervalle de dates

I, Too, Am ENA

11/04/2014
L’école soutient l’initiative des élèves, est très fière de la diversité de ses élèves, étrangers comme français et très soucieuse, comme eux, de lutter contre les clichés et les stéréotypes. Initiée début mars par une dizaine d'étudiants afro-américains de l'université de Harvard, l'initiative "I, too, Am Harvard" (littéralement : "Moi aussi je suis Harvard") - en référence au dramaturge noir américain Langston Hughes, auteur du poème "I, too, Am America" - vise à dénoncer les nombreux clichés dont ils ont fait l'objet durant leur scolarité.

Phénomène viral, la campagne a rapidement dépassé les frontières des États-Unis. Au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et en France notamment, où certains élèves afrodescendants de l'ENA ont lancé récemment leur "I, too, Am ENA", reprenant le concept états-unien. En compilant sur Tumblr des photos d’eux avec une ardoise sur laquelle ils inscrivent leurs messages, ceux-ci ont avant tout voulu dénoncer l'ignorance latente en chacun de nous. Tout comme Harvard, Oxford, Cambridge, NYU, Iowa, Berkeley, Notre-Dame et l'UCT, ils ont ainsi tenu à exprimer qu'"eux aussi, sont l'ENA".

I, Too, Am ENA