Laïcité et prévention de la radicalisation : le manager public à l’épreuve du fait religieux

27/06/2017
Durée: 1 jour - Le 27 juin 2017

Dans l’exercice de ses fonctions, le fonctionnaire doit s’abstenir de manifester ses opinions religieuses et traiter de façon égale toutes les personnes en respectant leur liberté de conscience et leur dignité.

La réaffirmation du principe de laïcité dans la loi Déontologie traduit la prégnance des interrogations liées à l’expression du fait religieux. La question de la laïcité n’a cessé depuis de nombreuses années de s’affirmer de plus en plus pressante, sujet récurrent du débat public mais également enjeu des pratiques managériales.

Objectifs

  • Identifier les éléments de réponses, en termes de pratiques managériales (postures et outils), aux questions soulevées par l’expression du fait religieux
  • Être en mesure de résoudre des situations de tension liées à l’expression du fait religieux (radicalisation)

Public

Cadres supérieurs du secteur public.

Contenu

  • Introduction : laïcité, service public et vivre ensemble
  • Fonction publique et liberté religieuse : ce que disent la loi et la jurisprudence
  • Fait religieux en France et les nouveaux défis de la laïcité : cas pratiques
  • Ateliers de groupes sur les postures managériales à adopter (communication, formation)
  • Témoignages et retours d’expériences: FP, FPH, FPT et/ou interministériel
  • (Éducation nationale, Santé, Défense)
  • Conclusion et évaluation

Formation complémentaire

Déontologie et service public : le sens de l’engagement (en partenariat avec l’INP)

Pratique


Bulletin d'inscription 2017

Télécharger (370 kB, PDF)